La santé

Somnolence constante pendant la menstruation: pourquoi et ce qu'il faut faire

Pin
Send
Share
Send
Send


Chez les femmes, la libido peut changer avant la menstruation. Les causes exactes de ce phénomène n'ont pas encore été étudiées. Les experts associent une diminution ou une augmentation du désir sexuel aux modifications hormonales du corps de la femme. Certains changements associés à la libido peuvent également être observés pendant et après la menstruation.

Nature de la libido féminine

Les médecins ont mené de nombreuses recherches pour comprendre la nature de l'attirance sexuelle chez les femmes et les principes de son évolution à certaines périodes. Ils ont conclu que leurs modifications de la libido sont liées à l’effet sur le corps d’un certain nombre de facteurs qui affectent le fond hormonal. Les spécialistes ont pu identifier plusieurs causes qui affectent ce processus:

  1. Cycle menstruel. Le plus grand pic de désir sexuel est observé immédiatement après la fin des menstruations,
  2. Tempérament La libido reflète le caractère de la femme, qui change aussi un peu en fonction de la menstruation,
  3. Relation avec le partenaire sexuel. Si une femme n'a pas confiance en son homme, son attirance sexuelle peut s'estomper.
  4. Fond hormonal. Un échec dans ce domaine peut entraîner un intérêt accru chez un homme.

Ces raisons expliquent la dépendance de la libido féminine à des facteurs externes et aux caractéristiques du flux du cycle menstruel.

De nombreux experts sont d'avis que 30% des femmes ont augmenté leur libido immédiatement avant la menstruation.

Chaque troisième femme augmente la libido avant la menstruation.

Communication libido et cycle menstruel

Chaque femme a son propre cycle menstruel. Dans certains cas, ce n’est que 21 jours, dans d’autres, pas moins de 36 jours. Quoi qu'il en soit, le déroulement de cette période est pratiquement le même pour tous les représentants du sexe faible.

Pendant la menstruation, la libido à certains jours se comporte comme suit:

  • 7-11 jours. Une femme est exposée à un fort niveau d'émotivité, ce qui contribue à augmenter le désir sexuel. En règle générale, cette période coïncide avec la fin du cycle menstruel. Le corps devient aussi sensible que possible, ce qui oblige la femme à avoir une intimité sexuelle,
  • 12-15 jours. On pense que durant cette période, le niveau d'attraction peut augmenter. Le comportement de la femme indique que la libido a augmenté et augmente encore. Elle devient plus passionnée et facilement excitable. La quantité d'androgènes augmente dans son sang. Cette période est la meilleure pour concevoir,
  • Jour d'ovulation. Augmentation de la libido à ce stade avant que la menstruation atteigne son apogée. Une femme devient très passionnée. De nombreux experts recommandent au cours de cette période de s’abstenir de toute relation intime, car après eux, il sera difficile de rétablir une libido normale.
  • 19ème jour Le niveau d'hormones sexuelles atteint toujours son maximum. Par conséquent, l'attraction des femmes reste encore assez forte. Mais cela ne durera pas longtemps.

Cette caractéristique est généralisée. Toutes les femmes n'augmentent pas leur désir sexuel selon un tel plan. Certains de ces jours, la libido au contraire disparaît en raison des caractéristiques de leur corps. Si une femme veut savoir pourquoi, au cours de ses règles, son désir est réduit ou augmenté, elle devrait consulter un médecin compétent.

Le niveau d'hormones au cours du cycle change, ce qui affecte notamment sur la libido

Attraction avant la menstruation

L'augmentation la plus commune du désir sexuel chez les femmes chez un homme avant le cycle menstruel, ou plutôt avant le début de la menstruation. Nombre d’entre eux ont longtemps considéré ce phénomène comme le début des prochains jours critiques. Les gynécologues le classent souvent parmi les symptômes du syndrome prémenstruel. La réponse à la question de savoir pourquoi la libido augmente avant la menstruation, dans ce cas, peut être un changement des niveaux hormonaux.

Le désir d'avoir des relations sexuelles avant le début de la menstruation a une explication assez simple et logique. La raison en est due à certains mécanismes physiologiques, à savoir les fluctuations d'hormones et l'augmentation du flux sanguin vers les organes pelviens. La pléthore de cette zone provoque l'apparition d'excitation et la réalisation d'un léger orgasme.

Il y a une autre explication pour laquelle une femme veut une intimité sexuelle avant les jours critiques. Tout cela à cause du facteur psychologique qui renforce la libido pendant la période où commence la menstruation. Il y a des pensées que le sexe pendant la menstruation sera impossible. Par conséquent, la femme essaie de satisfaire pleinement son désir avant de commencer.

Parfois, un couple préfère avoir des relations sexuelles avant la menstruation, car il estime que pendant cette période, les chances de tomber enceinte sont minimes. Mais ce n'est pas. 1-2 jours avant la menstruation, une conception réussie peut bien se produire. Ainsi, même le couple doit utiliser des contraceptifs même de nos jours, s'il ne veut pas avoir d'enfants dans un avenir proche.

Libido pendant la menstruation

La libido augmente souvent pendant la menstruation.

Une femme peut vouloir de l'intimité et pendant les menstruations. Bien que cette période soit pour elle et son partenaire, ce n’est pas le plus propice au plaisir. Pendant les règles, il y a des douleurs dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, il y a un malaise constant. De plus, les idées sur le sexe sont définitivement oubliées lorsque trop de saignements se produisent. Mais parfois, le désir sexuel est excessivement fort ces jours-là. Les facteurs suivants sont à l'origine de l'augmentation de la libido pendant la menstruation:

  1. Un flot de sang aux organes génitaux,
  2. La probabilité de soulagement après un rapport sexuel,
  3. Changements hormonaux marqués,
  4. Humeur psycho-émotionnelle.

Les fluctuations hormonales et l'humeur positive suffisent pour qu'une femme soit prête à avoir des relations sexuelles avec son homme. En raison de l'augmentation du flux sanguin, l'excitation se produit assez rapidement et les rapports sexuels sont accompagnés de sensations vives. La survenue d'orgasmes multiples n'est pas exclue, même si une femme n'avait jamais rencontré une telle chose auparavant.

L’effet positif de l’intimité sur le bien-être général des femmes est également une raison importante de l’apparition de son désir sexuel. Le sexe vous permet de vous détendre complètement et d’oublier les sensations douloureuses.

Certaines femmes manifestent intentionnellement un intérêt pour le sexe lors de journées critiques. Alors, ils essaient de tester leur partenaire sexuel pour ses sentiments envers lui-même. Tous les hommes ne sont pas prêts à surmonter leur propre dégoût et à expérimenter le vrai plaisir de l'intimité intime au moment où leur partenaire saigne. Si le partenaire ne montre aucun signe de dégoût, cela peut alors indiquer de forts sentiments pour une femme, même à un tel moment.

Un tel contrôle ne donne pas toujours le résultat correct, car la logique du raisonnement féminin sur ce point est rarement correcte.

Attraction après la menstruation

Les femmes ne subissent pas toujours une diminution de la libido pendant et après la menstruation. À la fin des jours critiques, beaucoup d’entre elles ont un fort désir sexuel. Dans la plupart des cas, un tel désir sexuel est associé à une rupture forcée de la vie intime. À la fin des saignements naturels, une femme, tout comme son homme, voudra certainement se rattraper. Cependant, de nombreux couples disent qu'après une pause forcée, leur intimité devient plus brillante et plus sensuelle.

Ce phénomène est également associé au début de la préparation de l'organisme en vue d'une éventuelle conception. Dans ce contexte, les niveaux d'hormones changent fortement. De telles vibrations affectent la libido féminine.

De plus, le désir d'avoir des relations sexuelles avec une femme avant l'ovulation est un phénomène naturel. L'intimité dans une telle période, si le couple n'est pas protégé, conduit dans la plupart des cas à la grossesse. Ceux qui ne pensent pas encore aux enfants doivent se souvenir de cela.

Les experts ont répété à plusieurs reprises que le désir sexuel d'une femme est presque impossible à prédire. Cela varie en fonction de nombreux facteurs, y compris la période de menstruation. L’humeur de la femme et son attitude à l’égard de celle qui est choisie peuvent également l’affecter.

Jusqu'au 10 août L’Institut d’urologie et le ministère de la Santé mènent le programme «Russie sans prostatite". Dans le cadre duquel le médicament Predstanol est disponible à un prix discount de 99 roubles. , à tous les habitants de la ville et de la région!

Causes de la somnolence pendant la menstruation

Les principales raisons pour lesquelles vous souhaitez dormir pendant vos règles sont les suivantes:

  1. Changements dans les niveaux d'hormones. Une quantité physiologique excessive de progestérone est observée deux fois au cours du cycle: les jours de l’ovulation et au début de la menstruation. L'hormone agit sur les récepteurs responsables du sommeil, ce qui entraîne une léthargie et une somnolence.
  2. Stress, augmentation des fluctuations hormonales au cours de cette période. L'épuisement du système nerveux se reflète dans la physiologie. En défense, le corps essaie de maintenir sa force, et la réaction est le désir de s’endormir pour récupérer.
  3. Anémie due à des saignements menstruels. Une femme en bonne santé est normale pendant les règles, perdant 150 ml de sang par mois et en présence de pathologies, voire davantage. Si un régime alimentaire sain et équilibré n’est pas respecté, si l’alcool est consommé, si on fume et que les carences en micronutriments du corps n’ont pas le temps de se rétablir, la jeune fille veut dormir. Un faible taux d'hémoglobine peut se manifester non seulement pendant les premiers jours de la menstruation, mais tout au long du cycle.
  4. Troubles du système cardiovasculaire. Les femmes qui ont tendance à avoir une pression artérielle basse peuvent se sentir faibles avant et pendant les premiers jours de la menstruation.
  5. La grossesse Peut provoquer une hypersomnie, perturbant la fille dans les premiers jours du cycle. Pour la période de procréation, la faiblesse et la fatigue rapide sont considérées comme la norme, mais si, au début, il y a des taches de sang de couleur marron ou marron, cela peut indiquer une menace de fausse couche.
  6. Maladies des organes de tous les systèmes sous n'importe quelle forme de flux. Leur présence réduit le système immunitaire et affecte les performances et la vitalité. L'état lent est caractéristique dans ce cas, pas seulement pour la période de menstruation.

Quels sont les symptômes pendant la menstruation?

En plus d’une somnolence accrue, une femme en bonne santé présente d’autres signes de syndrome prémenstruel:

  • irritabilité, sautes d'humeur fréquentes, pleurs,
  • douleur dans le bas-ventre et dans les glandes mammaires,
  • détérioration générale de la santé, des nausées et des vertiges.

Les symptômes de chaque femme se manifestent à des degrés divers et dépendent des caractéristiques de son corps et de sa génétique. Selon les experts, plus les femmes ont un style de vie en bonne santé, moins elles sont prononcées, et vice versa.

Comment continuer à travailler les jours critiques

Le désir de faire une sieste le jour pendant la menstruation ne peut qu'avoir un impact négatif sur les performances. Pour le contrer, vous pouvez prendre les mesures préventives suivantes:

  • bien manger - éliminer les aliments nocifs, l'alcool, les cigarettes, le café, le régime alimentaire devrait être constitué de légumes et de fruits crus en saison, de protéines végétales et animales, de graisses polyinsaturées
  • faire de l'exercice régulièrement - l'activité physique a un effet positif sur la santé en général, y compris sur le système endocrinien,
  • contrôler son état émotionnel, éviter le stress et être constamment à la recherche d'impressions positives,
  • observez un sommeil sain - dormez au moins 8 heures par jour. C’est la condition principale pour le rétablissement de la force physique et de l’état psycho-émotionnel,
  • souvent à l'air frais.

Afin de dormir moins pendant les règles, il est nécessaire, outre les actions énumérées, de rechercher la cause exacte des affections et d'exclure la présence de pathologies graves.

Vitamines pour les femmes

Afin de maintenir l'état du corps aggravé par les journées critiques, il est recommandé de prendre les vitamines et les oligo-éléments nécessaires aux femmes:

  1. Les groupes B ont un effet positif sur les hormones et contribuent à un écoulement plus confortable des jours critiques.
  2. Magnésium - soulage la faiblesse, les maux de tête et les douleurs abdominales, renforce le système nerveux.
  3. Les graisses polyinsaturées - les légumes (issus des graines de lin) améliorent les hormones, les animaux renforcent le système immunitaire, améliorent l'état de la peau et des cheveux.
  4. Fer - sa carence se manifeste par l'anémie, la faiblesse et la somnolence.

Ce n'est pas toute la liste, seuls les oligo-éléments principaux qui affectent l'état de la femme pendant ses règles sont mentionnés. Ils peuvent être utilisés seuls ou dans un complexe, l'essentiel - sur ordonnance du médecin après un examen préliminaire.

Soulager l'état pendant la menstruation et réduire la léthargie peut être indépendamment, changer le mode de vie pour le mieux. Parfois, cela nécessite une thérapie avec des médicaments, en particulier des hormones et des vitamines.

Pourquoi tu veux dormir

Pour un repos de qualité pendant le sommeil, le système nerveux, l'équilibre hormonal et les facteurs environnementaux sont responsables. L'âge de la femme, l'environnement, le régime alimentaire et la journée, ainsi que l'état du système nerveux central peuvent affecter le sommeil. Cependant, il n'est pas typique qu'un adulte veuille constamment dormir et se reposer pendant une longue période, à l'exception des femmes qui souhaitent dormir avant leurs règles mensuelles. Pendant cette période, la jeune fille peut ressentir constamment un manque de sommeil, car des processus sérieux se déroulent dans son corps.

Le cycle menstruel est divisé en 4 phases principales:

Au cours de la dernière phase, il existe un déséquilibre hormonal grave, souvent des symptômes du syndrome prémenstruel et un désir accru de dormir. La raison de cette condition est le manque de fécondation, à cause duquel la cellule œuf meurt et la réorganisation commence à un nouveau cycle.

Les progestérones prédominants provoquent une somnolence régulière, une fatigue et une instabilité émotionnelle. En outre, de tels symptômes sont observés pendant la menstruation et devant eux en raison d'une diminution psycho-végétative, de PMS mixte ou d'hémoglobine. La détérioration de la santé peut survenir plusieurs jours après la fin des menstruations.

La somnolence peut survenir en violation de la circulation sanguine. Pour exclure une pathologie du système cardiovasculaire, vous devez passer des tests, consulter un cardiologue. En outre, les causes de la fatigue sont notamment les suivantes: repos de faible qualité, anxiété accrue, irritabilité, sensibilité aux stimuli externes sous forme de:

Comment se débarrasser de la somnolence

En adhérant à certaines règles, la fille saura quoi faire lorsque la somnolence apparaît et comment la prévenir. Pour normaliser le bien-être, vous devez modifier le régime habituel, augmenter le temps de repos la nuit, inclure des exercices modérés dans la routine du jour et vous promener au grand air.

Tout le cycle menstruel doit être accompagné de l’utilisation d’une quantité suffisante d’eau, environ un litre et demi par jour. Pour éviter la somnolence, vous avez besoin de 7 jours avant vos règles et avant qu'elles commencent à inclure davantage de produits à base de lait fermenté dans votre alimentation. De plus, le régime alimentaire des filles devrait comprendre des salades de légumes, des céréales, du pain complet, du poisson maigre et des huiles végétales. Une alimentation équilibrée aidera à saturer le corps des substances manquantes et des vitamines.

En outre, une femme vaut mieux abandonner le thé habituel. Il est préférable de le remplacer par des décoctions d'herbes médicinales. Le régime devrait inclure divers types de noix, fruits secs et fruits frais. Un régime bien planifié aidera à renforcer les systèmes immunitaire et nerveux, ce qui affectera positivement le bien-être lors des fluctuations hormonales.

Enlevant de la diète grasse, salée, des plats épicés, la jeune fille se débarrasse des manifestations de poches, d'éruptions cutanées, de somnolence régulière. Dans certains cas, les médicaments prescrits par le médecin après le diagnostic et l’examen aident à faire face aux symptômes du syndrome prémenstruel.

Causes de l'insomnie

Tous les symptômes négatifs pendant la menstruation sont associés à un état hormonal instable. Le corps diminue la quantité de testostérone et de progestérone, ce qui conduit à un état psycho-émotionnel instable, la dépression. Par conséquent, l'insomnie avant la menstruation peut survenir pour des raisons tout à fait naturelles.

Si une femme ne peut pas s'endormir, la cause de cette affection peut se dissimuler dans le déficit en certains types d'oligo-éléments. Tout d’abord, il s’agit du calcium, qui est nécessaire à l’activité vitale de tout l’organisme, au fonctionnement stable du système nerveux. Sa carence peut causer le syndrome prémenstruel - irritabilité, troubles du sommeil.

La même chose s'applique au glucose - sa quantité avant la menstruation est considérablement réduite. Le glucose fournit un équilibre entre les œstrogènes et la progestérone, leur pénétration du sang dans les cellules. La carence en cette substance affecte négativement les fonctions du système nerveux, le processus du sommeil nocturne.

L'endométriose chronique est l'une des principales causes d'une nature pathologique qui perturbe le processus d'endormissement. Cela provoque une défaillance hormonale, un retard de la menstruation, une inflammation persistante. En raison de cette maladie, les symptômes du syndrome prémenstruel, y compris l'insomnie, sont renforcés.

Сонливость перед месячными считается нормальным состоянием женщины. Une telle condition est due à de nombreux facteurs. Toutefois, si le désir de dormir s’accompagne d’autres symptômes négatifs, vous devez consulter un médecin.

Pourquoi les fluctuations hormonales pendant la menstruation causent la somnolence

Les niveaux normaux des hormones sexuelles œstrogènes et progestérone sont importants pour le fonctionnement du corps de la femme. Pendant le cycle menstruel, l'équilibre hormonal est perturbé. Pendant la menstruation, la sécrétion d’œstrogènes et de progestérone est réduite. Une production hormonale insuffisante provoque l'apathie, la nervosité et une somnolence accrue. Après la menstruation, les niveaux d'œstrogènes augmentent à nouveau et atteignent un pic au milieu du cycle menstruel. La quantité de progestérone maximise au moment de l'ovulation.

La progestérone affecte les récepteurs responsables du sommeil et provoque un désir constant ou périodique de dormir. Quelques jours après l'ovulation, la sécrétion de progestérone commence à diminuer progressivement. Dans la seconde moitié du cycle, davantage d'œstrogènes sont produits dans le corps de la femme, ce qui contribue à la bonne humeur, à l'endurance et aux performances. Le niveau d'oestrogène diminue avant la menstruation. Pendant cette période, les femmes sensibles aux fluctuations hormonales peuvent présenter des faiblesses, de la somnolence, des irritations et des sautes d'humeur.

La perte de sang pendant la menstruation peut provoquer une anémie légère, provoquant fatigue et somnolence. Ces fluctuations des niveaux hormonaux sont considérées comme normales. Mais souvent, la quantité de progestérone et d’œstrogènes augmente ou diminue quel que soit le cycle menstruel. Dans de tels cas, l'hypersomnie indique le développement de maladies de la glande thyroïde, des néoplasmes surrénaliens et des testicules.

Somnolence pendant la ménopause

À l'âge de quarante ans, le niveau d'hormones sexuelles commence à diminuer progressivement chez les femmes. Une carence en œstrogène provoque des bouffées de chaleur, des sueurs nocturnes, qui entraînent un réveil. Avec un manque d'hormone, l'absorption de magnésium diminue, ce qui peut provoquer un syndrome des jambes sans repos et des spasmes musculaires. La carence en œstrogènes liée à l’âge affecte négativement l’humeur psycho-émotionnelle, l’état du cœur et des vaisseaux sanguins et le tonus musculaire de la vessie. Avec une production insuffisante de progestérone, le sommeil diminue. Tous ces facteurs violent la qualité du sommeil. L’insomnie nocturne pendant la ménopause est remplacée par une somnolence accrue, une irritabilité et une mauvaise humeur diurnes.

Quelle hormone est responsable de la somnolence chez les femmes enceintes

Après l'ovulation, si la fécondation a eu lieu, la progestérone est produite activement. Il prépare le corps féminin à porter l'enfant. Une somnolence grave pendant la journée, des nausées, des vomissements, une fatigue, même avant le début des règles, suggèrent à la femme qu'elle attend un enfant. Surtout fortement tire pour dormir pendant la journée dans les premiers mois. Les futures mères posent souvent la question suivante: «Pourquoi est-ce que je veux toujours dormir une femme enceinte et combien de temps durera cette affection?»

Le désir de faire une sieste et des nausées le matin entraîne une augmentation du taux de progestérone. Il y a un grand changement dans le corps de la femme. Tous les organes doivent travailler dur pour assurer une nouvelle vie. Par conséquent, le corps a besoin de sommeil supplémentaire. Au cours du premier trimestre, la progestérone protège le fœtus du rejet. Il détend le système musculaire de l'utérus, le prépare à la croissance du fœtus. En outre, l'hormone réduit l'excitabilité du cortex cérébral, si souvent le désir de dormir pendant la journée. Quand un enfant naît, non seulement la charge physique sur le corps augmente, mais aussi l’émotion, ce qui contribue à la fatigue et à la somnolence. Le désir périodique de s'endormir pendant la journée est l'état normal de la future mère au cours des premiers mois de la grossesse. En aucun cas, ne peut pas traiter l'hypersomnie à l'aide de stimulants.

Au deuxième trimestre, le désir de faire une sieste pendant la journée devient moins perceptible ou disparaît. Mais dans cette période, l'anémie devient souvent la cause d'une somnolence constante. Une hypersomnie peut survenir au cours d'une toxicose tardive, accompagnée de nausées, de vomissements fréquents, d'une augmentation de la pression artérielle, d'un œdème. Dans ce cas, vous devez contacter un spécialiste.

Plus proche de la naissance, une femme est à nouveau accompagnée de fatigue et d'un fort désir de faire une sieste toute la journée. L'État ne doit pas déranger la future mère. Le corps se prépare donc à un travail physique difficile. Pour réduire la somnolence, une femme doit bouger plus, bien manger et dormir plus longtemps la nuit. Pendant la journée, le sommeil est moins efficace et peut provoquer une insomnie.

Pourquoi voulez-vous dormir avant la menstruation?

Les facteurs neurologiques, environnementaux et hormonaux sont responsables du processus d'endormissement et de la qualité du repos. Ils dépendent de l'âge, de l'environnement, de la routine quotidienne, de la nutrition, du fonctionnement du système nerveux central. Mais, en règle générale, un adulte n'a pas besoin de se reposer, par exemple, autant qu'un chaton devrait dormir, c'est-à-dire plus de 9 heures. L'exception chez les femmes est la période précédant et précédant la menstruation. À ce moment-là, ils peuvent souhaiter dormir pendant la journée en raison de processus physiologiques dans le corps.

Le cycle menstruel est divisé en 4 phases:

  • début (jours critiques)
  • folliculaire (période de formation d'un œuf mature),
  • l'ovulation
  • lutéal (disponibilité des organes de reproduction pour la conception et la grossesse).

C’est en phase 4 que la montée d’hormones se manifeste nettement, le syndrome prémenstruel, le besoin de sommeil augmente, car en l’absence de fécondation, le corps jaune avec l’œuf meurt et le système reproducteur est ramené à un nouveau cycle.

La prédominance de la progestérone sur le groupe des œstrogènes chez une femme provoque une sensation de fatigue constante et une instabilité émotionnelle. Le désir de dormir, la faiblesse, les conflits, la grande fatigue avant les jours critiques (MC) surviennent tous les mois avec le syndrome prémenstruel, sous forme psycho-végétative ou mixte. La somnolence ou le malaise peuvent englober le début du cycle.

De plus, la nécessité de dormir plus longtemps avant les règles et pendant la MC est souvent due à un faible taux d'hémoglobine.

La faiblesse se manifeste par un écoulement abondant et une mauvaise circulation sanguine. Il est recommandé de passer un test sanguin général, de consulter un cardiologue pour exclure les pathologies du système cardiovasculaire et l’anémie.

La dernière raison pour vouloir dormir plus longtemps est la piètre qualité du repos. Cela se produit dans le contexte des expériences en raison du flux de sécrétions au-delà de la bande, de la sensibilité aux irritants: faim ou soif, lumière, bruit, téléviseur allumé. En les excluant, une femme dort mieux.

Comment réduire le désir de dormir avant la menstruation

Il existe un ensemble de mesures pour vous protéger des manifestations désagréables du syndrome prémenstruel. Des changements temporaires dans la nutrition, un repos nocturne prolongé, des exercices physiques sous forme de gymnastique réduiront le désir de dormir.

Pendant tout le cycle, il est recommandé de boire au moins 1,5 litre par jour d'eau non gazeuse. Alors que l'envie de dormir longtemps a disparu, une semaine avant la menstruation et jusqu'à la fin du CD, plusieurs types de produits laitiers sont consommés par jour: yogourt, fromage cottage, crème sure et yaourt. En outre, ils mangent des salades de légumes crus, de la bouillie de sarrasin, des betteraves cuites, du pain complet, du poisson de mer, de l'huile de lin. Cela aidera le corps à saturer en calcium, dont la perte augmente au début du cycle, pour éviter les douleurs dans le bas de l'abdomen.

Pour réduire le désir de dormir pendant longtemps, il est recommandé d'utiliser de tels aliments et boissons:

  • décoction de dogrose,
  • tisane (citron vert, camomille, mélisse),
  • jus de fruits frais non concentrés,
  • des pommes,
  • bananes
  • agrumes,
  • fruits secs
  • noix.

Un tel régime reconstituera l'apport en vitamines, en fer et en magnésium, augmentera l'énergie, soutiendra le système immunitaire, le système nerveux pendant la période de fluctuations hormonales. Il est souhaitable de réduire la quantité d'aliments frits, fumés, salés et épicés. En raison de la suralimentation de ces produits, le liquide est retenu dans les tissus, des poches apparaissent, des éruptions cutanées, la nécessité de dormir plus longtemps.

En cas de syndrome prémenstruel compliqué, de déficit en œstrogènes, les médecins utilisent un traitement complexe. En cas de besoin forcé pendant longtemps, des préparations hormonales sont prescrites (Utrozhestan, Logest et autres). Dans la plupart des cas cliniques, prenez Magne-6, sédatifs (Seduxen, Tsipramin et autres).

Le sommeil ne devrait pas dépasser 8-10 heures par jour pour les femmes en âge de procréer. Le désir de dormir pendant la journée survient généralement chez ceux qui se lèvent souvent la nuit pour rechercher des fuites.

Pour éviter de tels inconvénients, il est recommandé d'utiliser des tampons, des mouchoirs en papier ou des tampons jetables de la forme allongée de la série «Super», «Maxi», des capuchons menstruels (bols) en silicone. Avec des moyens hygiéniques bien choisis pendant la menstruation, vous pouvez dormir dans n’importe quelle position et vous reposer pendant la nuit sans vous soucier de la circulation de sang sur un drap et des sous-vêtements.

Élimine l'envie de dormir Marchez à l'air frais, échauffement, exercices de respiration. Il est recommandé de faire plusieurs exercices: marche sur place, balayages circulaires avec les bras et les jambes, torse. Ils aideront à disperser le sang dans les veines et satureront le tissu en oxygène. La menstruation ne devrait constituer un obstacle que pour les charges de puissance et les exercices pour la presse, mais pas pour la charge.

Conclusion

Lorsque vous avez constamment envie de dormir beaucoup avant la menstruation, ainsi que lorsque vous souffrez du syndrome prémenstruel sévère, une réaction aiguë aux fluctuations hormonales, vous devez contacter un endocrinologue, un gynécologue et un neurologue. Pour éviter cela, il est recommandé de respecter le régime quotidien, de consommer des aliments riches en micro-éléments et en vitamines et de faire de la gymnastique.

Pourquoi le syndrome prémenstruel se manifeste différemment.

Le corps féminin est un mécanisme complexe. Chaque cycle féminin est contrôlé par des processus physiologiques établis par la nature, capables de donner des échecs. En conséquence, cela se manifeste par des explosions psychologiques, physiques ou émotionnelles et par un mal-être général.

Raison 1: changements hormonaux

Avant la menstruation et pendant la menstruation, le niveau d'hormones féminines change considérablement. L'œstrogène, responsable de la beauté, du désir et de la bonne humeur, est produit en petites quantités. Il y a un affaiblissement de ses effets sur le corps: la période d'ovulation est terminée et, par nature, il n'y a aucun sens à attirer le sexe opposé. A ce stade, la progestérone prévaut dans le corps de la femme, qui est dans la plupart des cas la cause de maux. Un déséquilibre hormonal conduit aux manifestations négatives communes suivantes:

  • faiblesse et fatigue
  • pleurs ou irritabilité,
  • impressionnabilité
  • mauvais sommeil
  • vertige et nausée.

Ces manifestations d’émeute de progestérone sont observées chez presque toutes les femmes en période de syndrome prémenstruel.

Raison 2: Changements utérins

La seconde moitié du cycle féminin est responsable de la préparation à la fécondation et à la grossesse. Cela explique:

  • une augmentation significative de l'appétit
  • prise de poids rapide
  • augmentation mammaire et sa sensibilité.

Si la fécondation n'a pas eu lieu, le corps change brusquement de direction et commence à se préparer à la menstruation. L'utérus se contracte pour se débarrasser de l'endomètre. Pour cette raison, les femmes peuvent avoir des crampes et des douleurs lombaires douloureuses. Parfois, il est difficile de gérer sans anesthésiques. Parallèlement aux spasmes, on note des nausées, une pâleur, des frissons et une baisse de la température corporelle.

Raison 3: manque de minéraux et de vitamines

Il arrive souvent que des maladies avant la menstruation soient associées à un manque des substances suivantes dans le corps:

  • potassium, magnésium, sodium,
  • calcium, fer.

En plus d'un manque de vitamines A et C. Souvent, le corps de la femme lui-même estime qu'il doit combler son manque. Je veux toujours être salé, acide ou sucré. Il peut même y avoir une perversion du goût. Pour éviter cela, environ une semaine avant la menstruation, commencez à boire un complexe de vitamines pour femmes et ajustez la nutrition. Ensuite, l’état de santé s’améliorera beaucoup et probablement les vertiges, les faiblesses et les nausées cesseront d’apparaître complètement.

Raison 4: surmenage du système nerveux

Dans tous les processus du cycle menstruel, le système nerveux central joue un rôle important. Une surcharge du système nerveux survient très souvent dans la dernière phase du cycle, ce qui entraîne:

  • irritabilité et agressivité,
  • nervosité et larmoiement
  • attaques de panique et l'estime de soi ou l'insomnie.

Si tout le mois du système nerveux central (système nerveux central) fonctionnait à l'usure, il y avait beaucoup de stress ou d'anxiété, alors il n'est pas étonnant que des maux de tête, des nausées et même des vomissements apparaissent avant la menstruation. Peut arriver et la dépression, qui ne passera qu'après la fin de la menstruation.

Le mal-être pendant la période du syndrome prémenstruel est un phénomène habituel et naturel. Cela ne signifie pas que résoudre les problèmes de maladies n'est pas nécessaire. Il est nécessaire de prendre toutes les mesures possibles pour réduire la turbulence des manifestations du syndrome prémenstruel.

Raison 5: dystonie vasculaire (VVD)

Les femmes subissent très souvent des chutes de pression fréquentes. Lorsque le TRI est souvent réduit. Avant de commencer, ainsi que pendant la menstruation, ces femmes et ces filles peuvent se sentir faibles ou même s'évanouir. Cela est dû aux fluctuations de pression dues aux fluctuations hormonales et à la perte de sang et au flux menstruel.

Plus tard, tous les processus sont restaurés et l’état de santé s’améliore tout seul. Il est possible de vérifier si les maux sont liés au TRI si vous mesurez régulièrement la pression au cours d'un mois et enregistrez le résultat obtenu dans toutes les phases du cycle féminin.

Classification ICP

Le syndrome prémenstruel est divisé en classes en fonction de la durée des affections avant la menstruation. Tient également compte de l'intensité et de la nature de l'origine du bien-être général. Le degré de syndrome prémenstruel du poumon, les médecins considèrent la présence de 4-5 symptômes, avec seulement 1 ou 2 prononcés. Ils apparaissent une semaine avant la menstruation.

Si le degré est grave, les symptômes sont beaucoup plus nombreux. Ils sont tous très prononcés et peuvent survenir même deux semaines avant le début de la menstruation. Fondamentalement, 5 à 7 signes de syndrome prémenstruel se manifestent si vivement qu'il devient très difficile pour une femme de supporter cette période.

Il est également important de noter qu’il existe également une subdivision du PCI en 3 types:

  • compensé
  • sous-rémunéré
  • décompensé.

Avec un type compensé de symptômes disparaît avec l'apparition de la menstruation et les signes de celle-ci ne progressent pas. Le type sous-compensé suggère la progression des symptômes et des affections avant l’apparition de la menstruation. Ce dernier type indique la préservation des symptômes pendant la menstruation et même quelque temps après.

Que peut-on faire pour prévenir les maux avant les règles?

La plupart des femmes abandonnent et refusent de mener une vie normale lorsqu'elles ont une crise avant la menstruation. Il leur semble qu'ils n'ont rien à faire. En raison de fortes affections, ils doivent se priver non seulement de certains plaisirs, mais aussi différer des choses importantes. Chaque mois, aller au lit pendant quelques jours ou boire des pilules est trop déprimant. Oui, et supportez le malaise et la douleur est néfaste, vous devriez donc vous battre avec tout cela. La première chose à faire est de rendre visite à un gynécologue. Le médecin peut vous conseiller de prendre:

  • sédatifs, pilules hormonales,
  • pilules antihistaminiques, anti-inflammatoires,
  • médicaments homéopathiques, complexes de vitamines et de minéraux.

En règle générale, le traitement est prescrit pour une période maximale de six mois. En plus du traitement avec des préparations pharmaceutiques spéciales, d'autres mesures seront nécessaires pour éliminer la mauvaise santé prémenstruelle. La puissance devra également être ajustée. Il est conseillé d'abandonner les plats gras et salés du café, mais on peut consommer du chocolat noir, en particulier du chocolat noir.

La consommation d’alcool et de nicotine ne fait que vous rendre mal à l’aise. Il est donc préférable de les éliminer ou au moins de réduire leur consommation une semaine avant le début des règles. Il est utile de manger, dans la deuxième phase du cycle féminin, des fruits de mer, des légumineuses, des produits laitiers et des fruits avec des légumes.

L'exercice, du moins sous forme de gymnastique, a un effet très bénéfique sur l'élimination des douleurs abdominales basses et du bas du dos avant les règles. Vous devrez le faire un jour plus tard sous PMS et 2 à 3 fois par jour. En outre, l'humeur devrait également s'améliorer, car l'effort physique contribue à la production active d'endorphine. Il est extrêmement important de ne pas autoriser suffisamment de sommeil, sinon cela provoquerait un état d'agression ou de larmoiement.

Pin
Send
Share
Send
Send